Photos liées au tag 'peinture sur verre'

Voir toutes les photos
08 avril 2019

EXPO AVRIL : VITROFESTIVAL ROMONT, AVRIL 2019

Très belle biennale dédié au verre, le Vitrofestival de Romont se tiendra cette année du 27 au 28 avril.

C'est avec un plaisir renouvelé que l'Atelier Verre et Vitrail se prépare à vous retrouver pour vous dévoiler ses dernières créations en dalle de verre et peinture sur verre lors de cette manifestation de qualité entouré de nombreux autres artistes verriers européens.

Retrouvez la très belle programmation ICI avec des visites pour découvrir les vitraux de l'artiste Brian Clarke, des animations de sable oniriques, des ateliers verre pour les enfants et bien sur le musée du Vitrail, des expositions, des démonstrations et un très convivial marché verrier !

Une invitation au voyage haute en couleur - en Suisse - et au coeur de sa capitale du verre et du vitrail !

 

Plus d'infos sur : https://www.facebook.com/Vitrofestival/

1553072959;programme-vitrofestival-2019

Dalle de verre - Clotilde Gontel


19 février 2016

RESTAURATION EN COURS, FEVRIER 2016

Vitrail XIX à restaurer

 

 

 

 

Travail de restauration en cours à l'atelier Verre et Vitrail où des panneaux de vitraux se retrouvent dépouillés de leur réseau de plomb laissant les verres libres.

Ainsi, nous pouvons agir pour reconstituer à l'identique les pièces lacunaires et réparer les diverses casses.

Sur la table lumineuse, les pinceaux se déploient sur les verres pour redonner vie aux décors peints.

Une fois la peinture sur verre fixée par cuisson, les vitraux pourront être sertis avec du plomb neuf et reprendre place dans leur écrin pour plusieurs décennies.

A suivre !

Vitrail desserti en cours de restauration

 

 

 

 

23 juillet 2010

APPLICATIONS ET TECHNIQUES

plombLE VITRAIL TRADITIONNEL AU PLOMB

L’atelier maîtrise la technique ancestrale du vitrail au plomb. Suivant vos goûts, le vitrail au plomb peut se décliner selon un esprit classique ou plus contemporain et vient habiller et égayer toutes sortes d’ouverture.

TECHNIQUE: Le vitrail au plomb est une verrière composée de pièces de verre teintées dans la masse de 1,5 à 6mm d’épaisseur.  Le maître-verrier choisi parmi une large gamme de couleurs et de matière les verres adéquats au projet initial. Après la coupe, on les assemble en les enchâssant dans des profilés de plomb en forme de H. Les plombs sont ensuite soudés à l'étain et rendus étanches par l'application de mastic verrier. Des ombres et des motifs en peinture peuvent venir enrichir le vitrail. Le réseau de plomb rend ces vitraux un peu souples, donc moins fragiles que des vitres de mêmes dimensions. Leur poids est comparable à celui d'une vitre de 6 mm d'épaisseur. Les vitraux au plomb se posent dans toutes les menuiseries ouvrantes ou fixes (bois, fer, alu, pvc…) et même directement dans la maçonnerie. Ils peuvent, vu leur faible épaisseur (environ 7 mm) être posés "en sandwich" dans un double vitrage.  A partir de 0,5 m² il est conseillé d'utiliser des raidisseurs métalliques (vergettes) soudés au réseau de plomb.
Les principales étapes de réalisation sont les suivantes : conception, tracé, calibrage, choix des verres, coloration, coupe, décoration des pièces de verre à la grisaille, au jaune d’argent, à la gravure, au sablage,…si le cas se présente, sertissage, masticage, pose.
 
APPLICATION : C'est la technique à retenir pour réaliser des motifs classiques comme des créations contemporaines abstraites ou figuratives. On peut l’envisager pour :
- Les plafonds lumineux
- Les ouvertures recevant peu de lumière
- Dans une salle de bain pour conserver l’intimité
- Portes intérieures et portes d'entrée
- Fenêtres
- Séparations d'intérieur et claustras
- Coulissants d'intérieur
- Baies fixes
- Impostes
- Auvents et marquises
- Vérandas
- Niches et fausses fenêtres rétro-éclairées…

Album photo vitrail au plomb

Album photo restauration

dalle de verreLA DALLE DE VERRE

Tombé sous le charme, l’atelier Verre et Vitrail s’est spécialisée dans la conception de vitraux en dalle de verre, technique encore confidentielle.
Et pourtant ! Naviguant entre la force et la douceur, la dalle de verre invite à la contemplation…

TECHNIQUE : Apparue en 1927, son essor est lié à celui de l’architecture en béton armé et à la reconstruction des édifices religieux d’après guerre. De nosjours, elle investit tous les lieux et se marie bien avec les vieilles pierres.
Une dalle de verre est composée de blocs de verre épais de près de 30 mm, teintés dans la masse, taillés, "sculptés" et enfin sertis dans un réseau de béton armé. Assemblées comme de véritables "briques lumineuses", les dalles de verre permettent de monter des parois de lumière aussi résistantes qu'un mur et aussi chatoyantes qu'un vitrail.  Vu son poids (environ 30 kg /m²), la dalle de verre ne se pose qu'en panneau fixe (maçonnerie ou acier) et
ne s'adapte pas aux châssis ouvrants. L'armature métallique noyée dans le ciment  assure à la dalle de verre résistance et solidité.
Les principales étapes de réalisation sont les suivantes : conception, agrandissement, réalisation de la structure métallique, choix des verres, coloration, coupe, écaillage, protection des écailles, coulage, nettoyage, pose.

APPLICATION : on préférera la dalle de verre pour les baies fixes donnant sur l'extérieur.
Les expositions très ensoleillées (Ouest, Sud) mettent complètement en valeur sa matière et la densité de ses couleurs. Au Nord et à l'Est elle donnera le meilleur d'elle même dans des tons pastel, paille, chair, azur lunaire… Les destinations les plus heureuses de la dalle de verre sont :
- montées d'escalier (où elle remplace avantageusement les pavés de verre
trop crus et austères)
- baies hautes (oculus, fenêtre, imposte)
- ouvertures où les menuiseries ouvrantes ou transparentes sont interdites par les
règlements de voisinage
- meurtrières et autres baies fixes verticales situées au rez-de-chaussée
- ouvertures à l'extérieur (cuisine d'été, terrasse,…)

Album photo dalle de verre

fusingLE FUSING

TECHNIQUE : Cette technique est utilisée pour donner une forme, un relief ou une texture à un verre plat. Le ramollissement lors de la cuisson permet à la feuille d’épouser la forme et la texture d’un moule. La difficulté du fusing réside dans la maîtrise des courbes de température pour éviter des tensions dans la matière. Pour cela, il faut aussi tenir compte de la nature des verres qu’on fusionne. Le fusing permet la création de nombreux objets en volume mais aussi de panneaux décoratifs qui peuvent se poser dans toutes les menuiseries. Le plein soleil fait ressortir toute la sensualité de sa brillance.
APPLICATION :
- arts de la table
- bijou
- tableau lumineux
- séparation d’intérieur
- panneaux coulissants
- plafond lumineux

Album photo design d'objets

peintureLA PEINTURE SUR VERRE

Après le choix des couleurs et de la texture des verres, le maître-verrier devient peintre-verrier en pouvant s’exprimer picturalement sur sa matière fétiche. Peindre le verre demande tout un savoir-faire, c’est un moment privilégié d’expérimentation, de patience, de réflexion, d’expression,…
Grâce à des peintures vitrifiables et une infinité de modes d’application, le peintre vient enrichir la matière de lavis, ombres, rehauts, couleurs, traits,…et toujours en pensant la transparence.
Pour se faire, on distingue 3 types de peinture sur verre : la grisaille, le jaune d’argent et l’émail. Chacune nécessite une cuisson à plus ou moins 620°C pour pouvoir adhérer auverre et tenir face à l’impitoyable temps qui passe.
- la grisaille modifie l’aspect du verre par une texture opaque allant du noir au brun clair selon la grisaille et la consistance obtenue.
- Le jaune d’argent est une cémentation qui pénètre le verre en le colorant d’un jaune lumineux et translucide. La couleur du jaune peut varier selon le mélange sélectionné. Il peut s’additionner à la couleur originale du verre : sur un verre bleu apparaît du vert
- L’émail est un rajout de couleur qui garde la translucidité du verre.

sablageLE SABLAGE, LA GRAVURE

Le verre peut également être gravé par sablage, acide, fraise,…
Le sablage consiste à projeter avec force un jet de sable plus ou moins fin pour dépolir le verre.
L’acide fluorhydrique permet de graver des verres plaqués pour obtenir des dégradés subtils de couleurs. Comme son usage est très dangereux, peu d’atelier pratique ce type de gravure.